La réduction générale des cotisations patronales en 2019

Jusqu’alors connue sous le nom de « réduction Fillon », cette réduction générale des cotisations patronales est appliquée sur les petits salaires : du SMIC jusqu’à 1,6 SMIC. L’objectif étant de permettre aux employeurs d’amoindrir le coût de la masse salariale et ainsi faciliter l’embauche.

reduction générale cotisations 2019

Les cotisations et contributions patronales visées :

-        Assurances maladie, invalidité-décès, vieillesse

-        Allocations familiales

-        Accidents du travail

-        Fnal (fond national d’aide au logement)

-        Solidarité autonomie (CSA)

-        Retraite complémentaire obligatoires (Agirc-Arcco) depuis le 1er janvier 2019

-        Assurance chômage au 1er octobre 2019 avec un taux de 4,05 %

Pour quels salariés :

Les salariés relevant au régime d’assurance chômage, dont la rémunération est inférieure à 1,6 SMIC. Et ce quelle que soit la forme du contrat de travail et la durée de travail prévue au contrat.

Pour quel montant maximum ?

Lorsqu’un salarié est employé au SMIC, la réduction générale de cotisations sociales est appliquée à son niveau le plus haut. En effet, plus le salaire s’approche du seuil limite de 1,6 SMIC, moins la réduction est forte. Passé ce seuil, il n’y a plus de réduction de cotisations patronales.

Le montant de la réduction maximale est fixé en 2019 :

Pour les entreprises de moins de 20 salariés à :

427,30 € / mois (à compter du 1er janvier 2019)

Puis à 488,92 € / mois à compter du mois d’octobre

 

Pour les entreprises de plus de 20 salariés à :

433,39 € / mois (à compter du 1er janvier 2019)

Puis à 495 € / mois à compter du mois d’octobre

 

La règle de calcul s’est complexifiée en 2019 avec l’arrivée en octobre d’une baisse de cotisations sur la retraite complémentaire. Notre cabinet de gestionnaire de paie en ligne est à votre écoute pour répondre à vos interrogations et établir vos bulletins de paie en ligne.

Nous disposons également d’un service vous permettant de nous laisser gérer les cotisations sociales et donc d’effectuer les déclarations des cotisations aux différents organismes : URSSAF, caisse de retraite, caisse de prévoyance…

Avec notre service externalisé, vous gagnez en efficacité, vous profitez de nos conseils expérimentés et êtes certains que les bulletins de paie et déclarations seront réalisées en temps et en heure.

Le plan vélo c’est pour 2019

À vélo, « le travail c’est la santé », mais ça rapporte aussi !

Les discussions au sein des Assises de la mobilité ont porté leurs fruits car, après deux plans vélo respectivement établis en 2012 et 2014 qui n’avaient pas motivé les foules de par leur manque de moyens, particulièrement financiers, ce ne sont pas moins de 350 millions d’euros sur sept ans que se propose d’injecter l’État dans ce troisième dispositif visant les 9 % de déplacements domicile-travail en vélo pour le milieu des années 2020 alors que pour le moment la France est loin derrière les pays leaders dans le domaine.

Lire la suite

Récompenser ses salariés avec l’intéressement

L’épargne salariale : quelques éclaircissements sur l’intéressement

Basé sur un accord entreprise / salariés qui en fixe les critères et montants, l’intéressement est un dispositif d’épargne salariale par lequel le salarié est associé aux résultats de l’entreprise.

Si l’entreprise réalise un bénéfice en fin d’exercice, elle peut décider d’en reverser une part à sa masse salariale. Chaque salarié perçoit une prime qui peut, selon son choix, être placée sur un plan d’épargne salariale ou un compte épargne-temps, voire tout simplement être versée directement sur son compte bancaire.

Lire la suite