Le télétravail, pourquoi a-t-il tant de succès ?

Baisse de l’absentéisme, hausse de productivité, économies de coûts structurels… Le télétravail présente de nombreux avantages pour le salarié et par ricochet pour son employeur.

teletravail mise en place

Définition : le télétravail correspond à un travail qui aurait pu être réalisé dans les locaux de l’entreprise, mais qui, à la demande du salarié et en accord avec son employeur, est réalisé hors de ces murs grâce à des moyens de communications numériques (téléphone, ordinateur portable, cloud, internet…).


Le salarié peut donc choisir de travailler depuis chez lui, ou d’occuper un poste dans un espace de coworking dont le nombre ne cesse de croitre en France.

Le télétravail a ces dernières années connu un grand essor et certaines études ont pointé du doigt son efficacité à établir des conditions de travail optimales quand des locaux classiques offrent de nombreux désavantages à la concentration et à la productivité.

Le télétravail bouleverse un rapport au travail souvent d’un autre temps, l’absence de transport le rend plus écologique, l’indépendance de l’employé rend celui-ci moins perméable à des contraintes de collectivité, la meilleure qualité de vie engendrée (temps de relations familiales, gain de sommeil…) fait progresser ses performances et même gagner du temps. Si certaines craintes sont néanmoins évoquées (Le traitement entre les différents salariés est-il le même ? L’autorité du management est-elle maintenue malgré la distance ?), la majorité des entreprises dont on recueille les avis se révèlent satisfaites du dispositif.

Les conditions de passage au télétravail sont simples (accord ou charte) mais il ne faut pas oublier que celui-ci ne peut être généralisé pour toutes les entreprises, il n’est pas la panacée malgré de gros avantages : il doit rester limité à une partie du temps de travail et des employés pour montrer tout l’éventail de ses possibilités.

Depuis l’ordonnance portant sur le télétravail signée le 22 septembre 2018, tout salarié souhaitant télétravailler peut en informer son employeur par tout moyen. L’employeur, s’il l’accepte, peut alors donner son accord par les mêmes moyens (verbal, par courrier ou par mail), facilitant ainsi le recours au télétravail. L’employeur peut refuser une demande de télétravail, il devra cependant indiquer le motif de ce refus.

Gestion Paie Expert, gestionnaire de paie en ligne, vous accompagne dans la mise en place d’un accord ou d’une charte de télétravail et répond à vos interrogations.

Le plan vélo c’est pour 2019

À vélo, « le travail c’est la santé », mais ça rapporte aussi !

Les discussions au sein des Assises de la mobilité ont porté leurs fruits car, après deux plans vélo respectivement établis en 2012 et 2014 qui n’avaient pas motivé les foules de par leur manque de moyens, particulièrement financiers, ce ne sont pas moins de 350 millions d’euros sur sept ans que se propose d’injecter l’État dans ce troisième dispositif visant les 9 % de déplacements domicile-travail en vélo pour le milieu des années 2020 alors que pour le moment la France est loin derrière les pays leaders dans le domaine.

Lire la suite

Récompenser ses salariés avec l’intéressement

L’épargne salariale : quelques éclaircissements sur l’intéressement

Basé sur un accord entreprise / salariés qui en fixe les critères et montants, l’intéressement est un dispositif d’épargne salariale par lequel le salarié est associé aux résultats de l’entreprise.

Si l’entreprise réalise un bénéfice en fin d’exercice, elle peut décider d’en reverser une part à sa masse salariale. Chaque salarié perçoit une prime qui peut, selon son choix, être placée sur un plan d’épargne salariale ou un compte épargne-temps, voire tout simplement être versée directement sur son compte bancaire.

Lire la suite

Le bulletin de paie toujours en voie de changement

Depuis le 1er janvier 2018, le bulletin de paie vit des mutations successives en vue d’une simplification du processus, déjà entamée depuis un certain temps chez les entreprises de plus de 300 employés et désormais généralisée. On note ces derniers mois la suppression de pas moins de la moitié des lignes des bulletins et des libellés plus clairs pour tous. Lire la suite