Récompenser ses salariés avec l’intéressement

L’épargne salariale : quelques éclaircissements sur l’intéressement

Basé sur un accord entreprise / salariés qui en fixe les critères et montants, l’intéressement est un dispositif d’épargne salariale par lequel le salarié est associé aux résultats de l’entreprise.

Si l’entreprise réalise un bénéfice en fin d’exercice, elle peut décider d’en reverser une part à sa masse salariale. Chaque salarié perçoit une prime qui peut, selon son choix, être placée sur un plan d’épargne salariale ou un compte épargne-temps, voire tout simplement être versée directement sur son compte bancaire.

intéressement salariés

La perception directe de la prime d’’intéressement est possible dès lors que le salarié en fait la demande dans les quinze jours suivant l’avis du montant. Les sommes seront versées au plus tard le dernier jour du cinquième mois suivant la clôture de l’exercice. Passé ce délai, un intérêt de retard lui sera payé.

Le salarié, à qui l’on peut demander trois mois d’ancienneté dans l’entreprise pour bénéficier de cet avantage, reçoit un livret d’épargne salariale précisant le dispositif puis, à chaque versement, une fiche indépendante de la fiche de paie sur laquelle sont notifiés le montant et un rappel des règles de calcul.

Les sommes perçues sont soumises aux contributions sociales et à l’impôt sur le revenu sauf si elles sont affectées à un plan d’épargne entreprise (PEE), un plan d’épargne interentreprises (PEI) ou un plan d’épargne pour la retraite collective (PERCO) dans une limite plafonnée à un montant de 19 866 €.
Pour rappel, selon les plans sur lesquels l’argent est placé, il ne sera pas disponible avant cinq ans pour un PEE ou jusqu’à la retraite pour un PERCO, sauf en cas de déblocage anticipé (rupture du contrat, mariage, naissance, décès, invalidité, surendettement, etc.).

Proposer un intéressement à ses salariés est donc un avantage non négligeable pour l’augmentation du pouvoir d’achat et la participation de vos collaborateurs.

Notez que l’intéressement est possible à partir d’un salarié, et que cet avantage peut également bénéficier au chef d’entreprise. Une bonne façon de baisser son impôt sur les bénéfices, tout en profitant de liquidités exonérées de charges (en cas de placement bloqué).

Votre gestionnaire de paye peut vous conseiller sur la stratégie à adopter afin de mettre en place une prime d’intéressement dans votre structure.

Le bulletin de paie toujours en voie de changement

Depuis le 1er janvier 2018, le bulletin de paie vit des mutations successives en vue d’une simplification du processus, déjà entamée depuis un certain temps chez les entreprises de plus de 300 employés et désormais généralisée. On note ces derniers mois la suppression de pas moins de la moitié des lignes des bulletins et des libellés plus clairs pour tous. Lire la suite